Traversée du désert : On the road #Decouvrir

Nous revoilà, après Port Augusta, sur la route du désert en direction de Coober Pedy.

“L’Outback” comme les Australiens l’appellent, l’arrière pays est un point de non retour, on s’enfonce désormais dans le désert.

N’hésitez pas à consulter les autres articles de mon road trip pour avoir une vision plus générale de mon voyage en Australie. On the road again : AustralieAdélaide, South AustraliaAux portes du désert : Port Augusta.

Pour ceux qui viennent d’arriver, je vous fais un petit résumé rapide, étant en WHV avec mon backpack en Australie, après avoir vécu 6 mois en Tasmanie, je pars pour 2 mois d’aventure pour un roadtrip,  autour de l’Australie. De Melbourne à Adélaide, traversant le désert jusqu’à Alice Springs et redescendant toute la côte Est passant par les Whithsundays Islands, Fraser Island, Brisbane, Sydney et bien d’autre encore. A la découverte de la faune et la flore australienne mais aussi de sa population, partir en vacance en Australie, un voyage de rêve qui se réalise !

Alors actuellement au coeur de mon Rendez-vous en terre inconnue, sur la route à mi-chemin entre Port Augusta et Coober Pedy. Prise par l’excitation de l’aventure incroyable et peut-être dangereuse, seuls au monde, j’ai envie de crier pour laisser une trace si on ne me retrouvais pas…:

Maman, papa, si je ne reviens pas j’ai été soit :

  1. Séquestrée par un camionneur,
  2. Retenue en otage par une tribu aborigène canibale,
  3. Capturée par des Extra-terrestre,
  4. Mordue par un taipan dévorée par un kangourou.

Il parait qu’on délire un peu dans le désert, moi j’essai seulement de laisser une trace quoi. Chers lecteurs, si les prochains articles n’arrivent pas,  vous leur direz s’il-vous plaît. Vous êtes mes portes-parole! Que ferai Mike Horn  , confronté à ce genre de situation ? Même capturé par des extra-terrestres, j’en suis sûre, ce mec, il trouverai une solution. Si je ressors vivante du désert, promis, je passe à l’étape supérieure niveau aventure étape Mike Horn lol !

 

Admirez cela, la route est sans fin, sublime.

Trêve de plaisanteries, on se montre tout de même très prudents. L’absence de civilisation et de règles peut changer le comportement d’un Homme qui y trouverai son intérêt. Chacun de nos arrêt sont marqués, prévus et on prend le soin d’informer nos proches de notre position. Les distances sont immenses, on souhaite éviter de se faire dépouiller ou même voler la voiture. Ici tout peut arriver, on est quasi seuls. Mais c’est tellement excitant!! On décide de s’arrêter un peu avant Coober Pedy.

On marque un arrêt pour le déjeuner et tombe sur un convoi de militaire : le désert, aussi mystérieux soit-il est aussi le lieu de bases militaires secrètes et de nombreux essais. Une autre secrète zone 51 ?

Ces lieux laissent place à toute imagination. Voilà notre déjeuner il n’a pas une superbe présentation mais au moins il est pratique.

Découverte de la ville de Woomera, terre sacrée des aborigènes et ancienne base de lancement spatiale, contrôlée par le  Royal Australian Air Force . Créée en 1947, cette base était dans les années 50, le deuxième site de lancement le plus occupé du monde après Cap Canaveral, en Floride. De nombreuses fusées Européennes et Australiennes furent lancées depuis cette base entre 1964 et 1970. Aujourd’hui, Woomera n’est plus une base de lancement, mais un lieu de recherche sur les fusées et les technologies spatiales.

 

 

 

Piste d’atterrissage en pleine route. “Hey les gars vous nous prévenez avant d’atterrir…. On passe là !”

Aller, cette fois on se retrouve vraiment à Coober Pedy !

Bisous mes aventuriers!

xx

Suivre:

5 Commentaires

    • avril 28, 2017 / 12:53

      Oui c’est vrai ce sont d’excellents souvenirs! Mais sur le moment on flippe un peu quand même! Aha 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *